Comment choisir son sac de couchage

Tout comme pour les chaussures de randonnée, le choix sac de couchage est déterminant pour la réussite de votre sortie randonnée ou trekking. Ces derniers sont disponibles sous différentes formes, tailles, type d’isolant et côte de température.

De plus, l’achat d’un sac de couchage de qualité représente un investissement non négligeable, c’est pourquoi il est utile de bien le choisir. Voici donc un guide qui vous montrera comment choisir un sac de couchage adapté à vos activités et à vos besoins.

Les meilleurs sacs de couchage

Ci-dessous, nous vous présentons les meilleurs sacs de couchage :

1. Sac de couchage Bessport Flannel Lined-bleu gris

Bessport Sac de Couchage Température extrême...

La marque Bessport vous propose ce modèle de sac de couchage qui conviendrait peut-être plus pour le camping que pour la grosse randonnée. Effectivement, bien qu’il soit léger, il est toutefois un peu trop encombrant pour être transporté dans un sac de randonnée.

Niveau confort, il présente une isolation correcte (rembourrage en coton et doublure en flanelle), cependant, il faut noter qu’il ne convient pas aux températures extrêmes. On regrettera aussi son poids de 2,1 kg qui en font l’un des plus lourds de notre selection, même si le ratio poids/chaleur reste passable avec une température de confort de 15°/0°.

Sa coque extérieure est en polyester ripstop 220T, un tissu connu pour ses capacités résistantes à l’humidité, aux abrasions et déchirures.

Avantages : 

  • Lavable en machine (mais cycle délicat) ;
  • Intègre une poche de rangement ;
  • Confortable, résistant à l’humidité et durable.

Inconvénients :

  • Insuffisant par temps très froid.

2. Sac de couchage Bessport Orange

Bessport Sac de Couchage Momie 0°C Température...

Si vous recherchez un sac de couchage avec une bonne isolation contre le froid, ce sac de couchage Bessport parait adapté. Il offre une bonne protection thermique et vous tient au chaud avec une température de confort de 0° à 15°C et une minimale à -10°C.

En termes de praticité, il est plutôt bien dans l’ensemble avec une capuche qui couvre toute la tête et le visage pour rester bien au chaud, une fermeture à glissière double sens, une poche de rangement extérieure pour garder les objets en sécurité et une boite à pied ventilée pour réguler la température corporelle.

Il présente un poids correct de 1.8 kg et se range correctement dans un sac de 25 litres avec sa housse de compression. Cela reste assez volumineux, mais cela se comprend vu l’isolation fournie.

Niveau qualité : il présente un bon rapport qualité prix avec son extérieur en polyester résistant et son intérieur en taffetas qui doux et agréable au toucher. Cependant, les utilisateurs ont un retour mitigé concernant la fermeture éclair de ce modèle qu’il faut manier avec délicatesse, car la qualité est plutôt limite ! Ce n’est pas non plus un produit haut de gamme vu le coût abordable, mais le rapport qualité/prix n’est pas mal du tout !

Avantages : 

  • Un bon rapport qualité/prix ;
  • Fonctionnel ;
  • Excellente isolation.

Inconvénients : 

  • Manque de finition notamment au niveau de la fermeture éclair ;
  • Assez volumineux.

3. Sac de couchage Coolzon

Coolzon Sac de Couchage - 3-4 Saisons,...

Voyons à présent, d’un peu plus près, le sac de couchage de randonnée Coolzon. Ce modèle coche pratiquement toutes les cases, notamment : confort, durabilité et résistance. 

Doté d’un mélange de tissus qui vous garantit confort, durabilité et résistance après une longue journée de marche. Son tissu de surface profite de la résistance et de la déperlance de la fibre polyester pour vous protéger, tandis que sa doublure en coton moelleux de haute qualité vous procure douceur et le coton creux de son duvet vous ajoute encore plus de confort. 

Par contre, ce sac de couchage est censé être un sac toute saison, mais il n’est clairement pas adapté aux températures très froides vu les critiques négatives, et ce malgré un poids de presque 1.6 kg qui n’est pas des plus légers.

Heureusement, on se réjouit de ses dimensions tout simplement énormes avec ses 85 cm de large, qui sauront accueillir les plus volumineux d’entre vous. Il est de plus équipé d’un sac de rangement avec sangles pour l’emballer et le transporter facilement.

Avantages : 

  • Confortable ;
  • Très spacieux ;
  • Durable et résistant.

Inconvénients : 

  • Il n’est pas adapté aux températures très froides ;
  • Peu léger.

4. Sac de couchage Sportneer

Sac de Couchage : Sportneer Sac de Couchage Adulte...

Sportneer propose généralement des produits de très bonne qualité et ce sac en fait partie !

En matière de confort, il est spacieux avec sa conception rectangulaire et il est capable de vous assurer une bonne nuit reposante pour repartir du bon pied le lendemain ! Son garnissage en coton, offre un ratio poids/chaleur correct, sa doublure en polyester pongé vous assure douceur et confort et pour finir, son tissu extérieur (polyester 190T) vous protège du froid et de l’humidité extérieure tout en étant résistant.

L’autre point positif de ce sac de couchage Sportneer est ses fonctionnalités qui le rendent pratique : fermeture éclair de séparation à double sens en bas pour offrir une certaine liberté à vos pieds, une capuche semi-circulaire avec un cordon de serrage réglable pour garder votre tête bien au chaud lorsque le climat est froid.

Si on regarde du coté des désavantages, on peut dire gentiment que présenter ce modèle comme un modèle adulte est loin d’être précis. En effet, ses 76 cm de large ne sont clairement pas adaptés à la plupart des hommes, mais plutôt aux ados ou aux femmes assez fines.

Avantages : 

  • Confortable ;
  • De bonne qualité ;
  • Un bon rapport qualité prix.

Inconvénients : 

  • Il n’est pas très épais.
  • Pas adapté aux personnes fortes

5. Sac de couchage Outdoro

Outdoro Sac de couchage ultra léger, 800 g,...

Le sac de couchage Outdoro est présenté comme un modèle 3-4 saisons de forme type sarcophage composé de matériaux de qualité notamment d’une microfibre de polyester pour son intérieur qui est à la fois douce, adhérente, respirante et confortable. 

Ne pesant que 800g, il fait partie intégrante des sacs de couchage ultra légers et résistants de cette sélection. Ultra léger et compact une fois emballé, il est facile à transporter,et ce même dans un sac à dos.

Doté d’une partie haute bien enveloppante et assez spacieuse (80 cm) et d’un espace agréable pour les pieds, ce sac de couchage est parfaitement conçu pour les adeptes de la randonnée et du trekking. Petit plus, il intègre également une poche intérieure avec fermeture en velcro pour garder en sûreté votre téléphone, papier ou autre objet précieux.

Par contre, ses finitions ne sont pas extraordinaires et n’est pas compatible avec des températures basses de moins de 15°C. De plus, si vous voulez éviter de finir congelé, ne vous fiez clairement pas à la façon dont il est présenté pour 3 ou 4 saisons car son poids plume a évidemment dû sacrifier de l’isolation et du rembourrage. On peut d’ailleurs remarquer que la température de confort est de seulement 15 à 25 °C ce qui en fait un modèle adapté à toute saison, sauf à l’hiver. 

Avantages : 

  • De petite taille et faible poids ;
  • Facile à transporter ;
  • Dispose de fonctionnalités intéressantes.

Inconvénients : 

  • Pas adapté au froid ;
  • Finitions trop cheap.

6. Sac de couchage Active Era

Active Era Sac de Couchage Ultraléger, Duvet 1...

Polyvalent, ce sac de couchage signé Active Era convient en intérieur pour une soirée pyjama ou en extérieur pour un séjour au camping. 

Le produit est plutôt correct dans l’ensemble, parfait pour les nuits printanières et estivales avec une utilisation optimale sur une température comprise entre 10 et 18°C, mais comme pour le modèle précédent, il faudrait éviter une utilisation en hiver (malgré les 5° minis annoncés).

Les matériaux n’ont pas l’air assez résistant pour durer dans le temps, mais le produit n’en reste pas moins efficace pour une utilisation modérée. Ce sac de couchage vous tiendra relativement bien au chaud et vous protégera efficacement de l’humidité grâce à son revetement extérieur en polyester 170T et son garnissage interne en fibre creuse de 150g/m2.

En résumé, ce sac de couchage de la marque Active Era convient à tous les campeurs qui recherchent un matériel ultra-léger, compact (sac de voyage inclus), fonctionnel avec zip double-face anti-accroc et spacieux (210 cm x 80 cm x 80 cm), mais à éviter quand il fait trop froid.

Avantages : 

  • Tient relativement bien au chaud pour son poids plume ;
  • Spacieux ;
  • Ultra léger et compact.

Inconvénients : 

  • Résistance modérée eu résistant ;
  • Ne convient pas aux nuits très froides.

7. Sac de couchage KingCamp

KingCamp Sac de Couchage Adulte et Enfant Sac de...

Le KingCamp 3 saisons est un sac de couchage rectangulaire garanti à vie, ce qui en dit long sur la confiance du fabricant dans la qualité de son produit et qui fait potentiellement de celui-ci le plus qualitatif de notre sélection.

Effectivement, ce sac est conforme et confortable, il vous assure une protection correcte contre le froid, avec une température de confort estimée entre 7°C et 12°C. Ceci dit, comme annoncé par le concepteur, il n’est pas adapté pour l’hiver, mais peut être trop chaud pour l’été également.

C’est un sac qui reste léger pour ses performances avec 1,4 kg, et plutôt compressible avec ses 36x18cm une fois emballé, ce qui le rend pratique à transporter et à ranger.

Pour finir, il possède plusieurs fonctionnalités utiles : capuche à cordon réglable, zip sur les côtés pour le connecter à un autre sac, velcro d’étanchéité pour éviter que la fermeture ne glisse pendant la nuit, fermeture éclair double sens pour une ouverture et fermeture facilitée, fermeture éclair du bas pour réguler la température et ventiler le sac.

Les avantages : 

  • Garanti à vie ;
  • Confortable et idéale pour la mi-saison ;
  • Détient plusieurs fonctionnalités commodes.

Les inconvénients : 

  • Trop chaud pour l’été et pas assez isolant pour l’hiver, ce qui fait de lui un produit limité à l’utilisation en mi-saison.

Choisir un sac de couchage selon son activité

Choisir-un-sac-de-couchage-selon-son-activite

Il existe différents types de sacs de couchage et chaque type est spécifiquement conçu pour un usage particulier : 

Un sac de couchage pour le camping

sac de couchage jaune

Pour le camping, le sac de couchage à privilégier sera plus axé sur le confort au détriment de son poids et de sa compressibilité. En effet, un sac de couchage camping est souvent plus lourd et même plus volumineux que les autres modèles. Ceci dit, ce n’est pas un problème vu que vous n’aurez généralement pas à le transporter dans votre sac à dos.

Un sac de couchage pour la randonnée

Pour le sac de couchage de randonnée, il faut trouver le juste équilibre entre le poids et la compressibilité. Ce sont là les deux critères déterminants car grâce à la housse de compression souvent livrée avec, vous pourrez réduire son volume au maximum pour le glisser facilement dans votre sac à dos de randonnée et du même coup pouvoir le transporter plus facilement. 

Un sac de couchage pour l’alpinisme

Pour l’alpinisme, on choisira un sac de couchage grand froid, compact et léger, comme le sac de couchage de randonnée. Néanmoins, il doit aussi répondre à d’autres facteurs importants, notamment un niveau de chaleur élevé (avec une bonne isolation) et une bonne résistance à l’eau. 

Ce type de sac de couchage dédié aux environnements alpins sera donc souvent conçu avec une membrane imperméable respirante et des revêtements hydrofuges pour garantir une bonne résistance à l’humidité.

Les côtes de températures du sac de couchage

Les-cotes-de-temperatures-du-sac-de-couchage

La température est le critère le plus important lors du choix d’un sac de couchage. En effet, selon le climat, la zone géographique et plus précisément l’endroit où vous comptez dormir (dans un refuge, sous la tente ou à la belle étoile), le degré de température diffère considérablement. 

La côte de température d’un sac de couchage représente la température la plus basse dans laquelle vous pourrez rester au chaud en toute circonstance. Celle-ci est définie en supposant que vous utilisiez un matelas et que vous portiez un long caleçon de protection.

À ce titre, chaque sac de couchage indique trois températures qui sont définies par la norme EN 13537 et qui sont :

  • La température de confort correspond à une température où vous pourrez dormir sans aucune sensation de froid et en position relâchée. Elle est calculée pour une femme de 60 kg qui dort sur le dos. En dessous de cette valeur le froid peut potentiellement être gênant ;
  • La température limite confort démontre que vous ressentirez du froid, sans pour autant que cela mette votre vie en danger. Elle est calculée pour un homme de 70 kg  ;
  • La température extrême indique que vous souffrirez littéralement du froid et que vous risquez même l’hypothermie. 

En outre, d’autres facteurs subjectifs peuvent influencer votre choix :

  • L’environnement : température, humidité, vent, localisation, nature du terrain accueillant le bivouac…
  • L’équipement entourant le sac de couchage : tente double-toit, moustiquaire ou toile pleine, qualité du matelas ou du tapis de sol, la couche de vêtements propres à chacun ;
  • La sensibilité au froid : si vous êtes une personne frileuse dans votre vie quotidienne, optez pour un sac de couchage avec une température supérieure. Par exemple, optez pour un sac de couchage 0 degré si vous êtes face à des températures de 5°C… 
  • Votre niveau de fatigue : difficulté de la randonnée, satiété, douleurs… des facteurs qui influeront aussi votre sensibilité habituelle ;
  • Il y a aussi une différence entre les hommes et les femmes. En effet, les femmes sont en règle générale plus sensibles au froid que les hommes. Ceci est donc à prendre en considération lors de votre choix.

Côtes de température et saisonnalité

Les côtes de température des sacs de couchages sont catégorisées par saison : 

Été0° et plus
3 saisons-15° à -1°C
Hiveren dessous de -15°C

Pour dormir confortablement en hiver ou en pleine montagne, favorisez un sac de couchage avec une côte de température possédant quelques degrés sous la température la plus froide prévue lors de votre séjour. Si vous avez chaud, vous pourrez toujours ouvrir un peu votre sac de couchage pour favoriser l’aération. Le format momie avec un garnissage duvet est souvent apprécié car il s’agit d’un sac qui vous tiendra au chaud même dans les conditions les plus extrêmes.

Dans d’autres saisons que l’hiver, étant donné que les contraintes sont moindres, vous pourrez plus ouvertement opter pour un sac de forme rectangulaire, bien que les deux types d’isolation duvet ou synthétique peuvent convenir. À vous de choisir selon votre budget et votre sensibilité.

Type d’isolant : duvet ou synthétique

Type-disolant-_-duvet-ou-synthetique

Le garnissage de votre sac de couchage est le critère le plus important à considérer pour choisir le bon sac de couchage. En effet, c’est cela qui vous garantira le maintien de la chaleur dans votre sac. Il existe deux types de garnissages et chacun présente des avantages et des inconvénients. Voyons cela avec plus de détails : 

Le Synthétique

Un sac de couchage synthétique correspond à un modèle avec un garnissage en fibre artificielle qui imite le comportement du duvet naturel. 

Ses avantages : 

  • Le principal atout d’un sac de couchage synthétique est sa capacité d’absorption d’eau (hydrophobe). Ce qui le rend très adapté pour les sorties dans des zones humides ;
  • Facile à entretenir et sèche très vite ;
  • Le prix d’un sac de couchage en synthétique est plus bas que pour un sac duvet.

Ses inconvénients :

  • Pouvoir d’isolation thermique moins importante que le garnissage duvet ;
  • Moins compressible, il prendra de ce fait plus de place dans votre sac à dos ;
  • Plus lourd qu’un sac de couchage en duvet, ce qui rend son transport plus pénible ;
  • Moins confortable ;
  • Le pouvoir gonflant d’un sac de couchage en matière synthétique est moins élevé que le duvet. Sa durée de vie est de ce fait moins longue.

Le duvet naturel

Passons au garnissage en duvet naturel qui est un mélange de flocons de duvet et de plume d’oie blanche, grise ou du canard. Le duvet naturel est parfait pour les conditions de froid sec, notamment si vous êtes sensible aux températures basses. 

Ses atouts : 

  • Meilleure isolation thermique ;
  • Plus léger que les matières synthétiques, ce qui le rend plus adapté au transport ;
  • Longue durée de vie, un sac de couchage en duvet conserve son pouvoir gonflant plus longtemps que le sac de couchage synthétique ;
  • Plus compressible que les matières synthétiques, il prend moins de place dans votre sac à dos de randonnée. Il sera donc plus pratique pour le transport à l’intérieur du sac à dos ou fixé à l’extérieur de celui-ci ;
  • Plus confortable.

Le sac de couchage en duvet n’a pas que des avantages, mais présente aussi des inconvénients que voici : 

  • Le sac de couchage en duvet est moins résistant à l’humidité que le sac de couchage en synthétique ;
  • Entretien délicat : il nécessite un lavage spécial à 30° avec une lessive peu agressive et dans une machine sans accrocs pour éviter de détériorer le sac. Le séchage est aussi relativement long, il peut atteindre 24h pour certains duvets ;
  • Son prix est plus élevé que pour les sacs de couchage en synthétique.

En résumé : 

Un sac de couchage synthétique sera bien adapté si vous êtes exposé à l’humidité, pour une rando courte ou si vous envisagez de dormir dans des refuges tout au long de la marche.

Un sac de couchage en duvet, sera quant à lui plus adapté pour les grandes randonnées grâce à sa légèreté et son faible encombrement, pour avoir plus de confort même si vous dormez à l’abri dans un refuge, une tente…ou même à la belle étoile en temps sec.

Le pouvoir gonflant

Le pouvoir gonflant ou le Fill power en anglais représente la capacité des plumes et du duvet à emprisonner l’air et donc tenir chaud. Il donne une idée précise sur la qualité de gonflage du duvet de sac de couchage et donc sa capacité d’isolation. Ce dernier se calcule en Cuin (Cubic inches).

Vous trouverez alors plusieurs modèles avec des cuins de 500, 600, 700… Et sachez que plus le cuin est élevé, mieux c’est. 

  • Pour un remplissage de 500-600 : le sac sera relativement lourd et moins compressible ;
  • Pour un remplissage de 700 : ce pouvoir de remplissage offre le juste milieu entre poids et compression ;
  • Pour un remplissage à 800 tout au plus : le poids du sac est très léger et sa capacité de compression très importante.

Construction du sac de couchage

Construction-du-sac-de-couchage

Les différentes formes du sac de couchage

Momie, rectangulaire, couverture… Il existe différentes formes de sacs de couchage qui jouent également un rôle important dans l’isolation thermique. Chacune présente des avantages et des inconvénients. À vous de choisir la forme qui sera la plus adaptée à votre aventure.

  • Le sac de couchage rectangulaire

Le sac de couchage rectangulaire est la forme la plus classique qui est adaptée aux nuits au camping ou pour un usage occasionnel. Il offre plus de confort, notamment pour les personnes qui s’agitent beaucoup la nuit. Ceci dit, cette forme est moins adaptée pour les grands treks.

  • Le sac de couchage momie

Le sac de couchage momie ou sarcophage offre de nombreux avantages. En effet, ce type de sac est le meilleur isolant du fait de sa forme ajustée pour épouser parfaitement le corps et le fait qu’il comporte une capuche pour tenir au chaud votre tête. Il est de ce fait plus adapté pour les grandes randonnées.

L’inconvénient de ce type de sac de couchage est que vous vous sentirez un peu à l’étroit à l’intérieur contrairement au sac rectangulaire.

  • Le sac de couchage semi-rectangulaire

Aussi connu sous le nom de forme tonneau, ce type de sac de couchage est un savant mélange entre la forme momie et la forme rectangulaire. Il a une silhouette effilée comme le sac sarcophage, mais en plus spacieux comme le sac rectangulaire. Il est polyvalent et peut être utilisé au printemps, en été et en automne, mais ce type de sac de couchage n’est pas adapté pour le camping sauvage et pour les conditions extrêmes.

  • Le sac de couchage largeur double

Les sacs de couchage double offrent une solution pour les couples car ils sont conçus pour accueillir deux personnes. Mais la plupart peuvent aussi être séparés en deux sacs distincts au besoin.

  • Le sac de couchage pour femme

Le sac de couchage pour femme a été conçu pour être adapté à l’anatomie féminine et est de ce fait souvent plus court, étroit aux niveaux des épaules et plus larges aux niveaux des hanches. Il comporte aussi souvent une isolation supplémentaire au niveau du haut du corps et des pieds : deux endroits où les femmes en plus froids.

  • Le sac de couchage pour enfant

Les sacs de couchage pour les enfants sont plus étroits et plus courts que les modèles adultes.

Le tissu de fabrication d’un sac de couchage : doublure et tissu extérieur

Le-tissu-de-fabrication-dun-sac-de-couchage-_-doublure-et-tissu-exterieur

Outre le garnissage du sac de couchage, l’enveloppe extérieure de ce dernier doit aussi être de très haute qualité pour répondre aux conditions climatiques difficiles. On retrouve différents textiles utilisés à cet effet qui sont principalement le polyester, le nylon ou encore le coton.

Il est également important de jeter un œil au tissu intérieur qui sera en contact direct avec la peau. En effet, la matière utilisée pour l’intérieur et l’extérieur du sac de couchage n’est pas toujours la même. Ceci dit, vous pourrez remédier à ce dernier point avec un drap de sac de couchage également appelé sac à viande en soie, en coton… selon ce qui vous convient.

En attendant, voici une liste de tissus de sacs de couchage les plus utilisés avec leurs atouts et lacunes :

  • Le coton : respirant, absorbe l’humidité et agréable sur la peau, mais il est plus lourd, moins résistant aux conditions humides et ne sèche pas rapidement ;
  • Le tissu synthétique (souvent à base de polyester) : léger, facile à nettoyer et sèche rapidement, résistant à l’humidité. En contrepartie, le synthétique et moins respirant et moins agréable au contact direct avec la peau ;
  • Le nylon est très résistant, extensible avec une excellente capacité d’absorption, mais reste néanmoins moins imperméable que le synthétique.

La fermeture éclair

La-fermeture-eclair

La fermeture d’un sac de couchage est le plus souvent le talon d’Achille quant à l’étanchéité. Tous les sacs de couchage sont munis d’une fermeture éclair intégrale ou non et ils sont dotés le plus souvent d’un système anti-coincement. L’idéal est qu’ils soient aussi dotés d’un rabat de protection anti-froid derrière le zip pour favoriser l’isolation thermique. Ceci est d’autant plus important pour les sacs de couchage utilisables sous 0°C.

En outre, il y aussi le type de sac de couchage jumeau idéal pour les couples.

Choisir une fermeture du côté droit ou gauche ? Pour faciliter son utilisation, il est plus judicieux pour les droitiers de choisir une ouverture de côté gauche et inversement. 

Le compartimentage

Le-compartimentage

Le compartimentage dans un sac de couchage est ce qui empêchera le duvet de se déplacer et de s’accumuler dans certaines zones et qui auront pour conséquence de créer des ponts thermiques par lesquels s’effectuent des pertes de chaleur. 

Plus il y a de compartiments, plus vous aurez la garantie que le garnissage reste en place. Il existe d’ailleurs diverses structures pour ce type sacs de couchages : 

  • La structure classique cousue de part en part et formant des boudins. Cette forme est utilisée uniquement pour les sacs de couchage utilisés en été ;
  • La structure en H : pour cette forme, les coussins forment une boîte ou un H. Elle est idéale pour les duvets printemps-été ;
  • La structure en trapèze : ici les caissons sont de forme trapézoïdale. Cette structure est plus efficace et permet d’éviter les risques de ponts thermiques ;
  • La structure en V : il s’agit du même principe que la structure précédente et tout aussi efficace pour améliorer la thermicité ;
  • La structure en double H : il s’agit de la plus performante des structures qui limite quasiment tout risque de pont thermique.

Le capuchon

Le-capuchon

Vous le savez certainement, mais la tête est au même titre que les pieds une zone d’expédition de chaleur. Ainsi, si vous vous aventurez en terre plus froide, vous apprécierez certainement que votre sac de couchage soit équipé d’un capuchon. 

La plupart des capuchons sont dotés d’un système de serrage (cordons ou autres) qui lui permettra de mieux l’ajuster. Vérifiez l’efficacité de ce système lors de votre choix.

La plupart du temps, le capuchon est renforcé avec une collerette d’épaule. Celle-ci permettra d’avoir une isolation importante pour le haut du corps. Cette dernière peut être dotée d’une fermeture velcro ou d’un cordon de serrage.

La taille d’un sac de couchage

La-taille-dun-sac-de-couchage

Les sacs de couchage sont disponibles en différents formats et tailles. Il y a trois tailles distinctes : la taille standard, petite ou grande. Vous pourrez même trouver des modèles extra long ou encore extra large. 

Pour trouver le sac de couchage qui vous convient, vous devrez prendre en compte votre morphologie. De plus, pensez à laisser un peu d’espace entre les pieds et le bas du sac une fois vos jambes étendues car ceci favorise la circulation de l’air et fournira la chaleur nécessaire à votre corps.

  • Unisexe : petit (5’6’’), standard (6’) et grand (6’6’’) ;
  • Homme : petit (5’6’’), standard (6’) et grand (6’6’’) ;
  • Femme : petit (5’), standard (5’5’’) et grand (6’).

Voici une astuce pour calculer la bonne longueur de votre sac de couchage : 

  • Pour le sac de couchage rectangulaire : il faut enlever 5 cm de la longueur totale indiquée sur le sac par le fabricant. Par exemple, pour un sac de couchage de 200 cm, la taille maximale de la personne qui peut l’utiliser est de 1m95;
  • Pour un sac de couchage momie : vous enlevez 25 à 30 cm, par exemple pour un sac de 210 cm, la taille maximale recommandée sera de 1m80.

Pour ce qui est de la largeur, le choix se fera selon votre besoin personnel de confort. En effet, dans un sac trop étroit vous ne pourrez pas trop bouger, tandis qu’un sac trop large prendra plus de temps pour vous réchauffer et le risque de déperdition calorifique sera plus grand.